Apprenez à mettre votre « point de côté »... de côté !

Quel que soit le sport pratiqué, tous les sportifs ont déjà été confrontés au fameux point de côté. De la bonne préparation pour l’éviter aux astuces pour le faire passer, voici quelques conseils pour mettre cette douleur de côté !

Le point de côté est redouté par quantité de sportifs, quel que soit leur niveau. Et pour cause : cette douleur sous les poumons peut survenir et intervenir à tout moment, à l’entraînement comme en compétition, pouvant pousser jusqu’à l’arrêt complet et annihiler des semaines d’effort… « Le point de côté survient souvent quand les gens sont en situation de rupture, avec un démarrage trop brutal. Cela vient du diaphragme, qui est un muscle excessivement vascularisé marchant comme un piston avec la cage thoracique et permettant la respiration », explique le docteur Gérard Dine, professeur de biotechnologies, chef du service d’hématologie et d’immunologie de l’Hôpital des Hauts-Clos de Troyes. Localisé sous les côtes, le point de côté peut, par conséquent, littéralement couper la respiration… Pour éviter ou remédier à une telle situation, voici quelques conseils qui méritent d’être testés, même si leur efficacité dépendra notamment de la cause de vos douleurs.

© Alliance - Fotolia.com

Eviter le point de côté

Pour éviter les points de côté, il est indispensable de bien s’échauffer. « Il est nécessaire de faire un échauffement préalable au niveau des cycles respiratoires pour être dans une situation d’équilibre énergétique », recommande ainsi Gérard Dine. Un conseil mis également en avant par le médecin du sport Stéphane Cascua. « Au-delà de préserver des douleurs musculaires, un bon échauffement va entraîner une meilleure vascularisation du diaphragme. Dans tous les cas, l’effort doit être très progressif, et il faut prendre le temps de respirer calmement et amplement, afin d’éviter l’hyperventilation anarchique », souligne le docteur.
Avant d’ajouter : « En vue de limiter la souffrance de votre intestin, il est également conseillé de pratiquer son sport à distance des repas, qui doivent être pris trois bonnes heures avant le début de l’effort. Car, quand l’estomac est plein et travaille, le colon se contracte et peut provoquer l’arrivée d’un point de côté… »  Il est également conseiller d’éviter les aliments difficiles à digérer : légumes verts, viande en sauce, fromage fondu, charcuterie, pâtisseries, boissons gazéifiées…

Faire passer le point de côté

Pour faire passer le point de côté, du moins pour en atténuer les effets, il existe des solutions diverses et variées, à l’efficacité plus ou moins prouvée… « La plus efficace, dès que la gêne apparaît, est de ralentir, de respirer amplement et d’inspirer profondément. En cas de point de côté à droite, il est possible d’incliner son buste à gauche et de lever le bras droit, afin d’étirer les muscles thoraciques. Et inversement, en cas de douleur à gauche », conseille le docteur Stéphane Cascua. « Les sportifs ayant l’habitude de ce type de situation vont ralentir leur cadence, du point de vue de l’effort, et vont essayer de contrôler leur ventilation, pour ne pas être en situation de respiration anarchique. Et, en toute logique, cela devrait faire passer ce spasme. Mais, dès que vous allez accélérer, ce problème peut revenir, avec une reproduction du mécanisme… », précise néanmoins le docteur Gérard Dine.

Des techniques plus ou moins efficaces

Une autre technique consiste à comprimer la zone douloureuse avec la main. « Il existe de nombreuses solutions pour lutter contre le point de côté. Mais la plus connue et l’une des plus utilisées consiste à appuyer sur la partie douloureuse et à s’incliner de ce côté, en expirant pour essayer de le faire passer ou de l’atténuer », explique Stéphane Diagana, ex-champion du monde du 400 m haies, désormais reconverti en consultant tv et radio.
Par contre, quelques astuces n’ont pas encore prouvé leur efficacité pour faire passer le point de côté, comme le fait de saisir un caillou de moyenne taille (ou une pièce, un stylo, un morceau de bois…) et de le serrer fort dans la paume de sa main, du côté où se situe la douleur. « En matière de remèdes, nous entendons un peu tout et n’importe quoi. La technique de la pièce ou de la pierre peut en effet faire passer ou atténuer la douleur du point de côté si vous serrez très fort et que la douleur devienne plus importante que celle provoquée par le point de côté… », ironise le docteur Gérard Dine.

Julien Pompey

   J'aime ça
Recharger le code